La voix humaine : un modèle de diversité(…)
Profess
eur François Demard, Professeur émérite des Universités – chirurgien des hôpitaux – Université de Nice-Sophia Antipolis. Si l’on s’en tient au Larousse ou au Robert, la définition paraît parcellaire : la voix est « l’ensemble des sons émis, produits par l’être humain … » Or « vocem », en latin, c’est bien la voix mais au sens de timbre vocal, ce qui permet d’identifier un individu. Depuis Aristote pour lequel la voix (qu’il localisait alors dans les poumons et le cœur) est le miroir de l’âme, tout un chacun a conscience que la voix humaine, source du sens dans la parole, est aussi source d’émotions…

Colères de la Terre et extinctions en masse (…)
Prof. Vincent Courtillot Ancien directeur de l’Institut de Physique du Globe – Géophysicien – Membre de l’Académie des Sciences.
La diversité biologique est mesurée, au cours des temps géologiques, à partir des fossiles qui ont été répertoriés et décrits patiemment depuis plus de deux siècles. Notamment des fossiles marins car, dans le monde terrestre, ils sont plus rares. Notre connaissance de cette biodiversité est donc tout à fait fragmentaire car la probabilité qu’un individu soit fossilisé après sa mort est très faible, d’autant plus qu’il peut être détruit ensuite par l’érosion, la tectonique des plaques, et qu’il est rare que vous ayez la chance de le trouver…

Biodiversité vs. Population locales (…)
Nicolas Lainé (CEIAS ‐ EHESS Paris)Une Histoire des Hommes et des Éléphants dans le Nord‐est Indien. L’éléphant d’Asie (Elephas maximus) est aujourd’hui inscrit dans de nombreux textes et conventions en faveur de la protection de la nature. Ce statut particulier a favorisé, depuis quelques décennies l’apparition de nouveaux acteurs œuvrant à sa protection, les ONG environnementales…

Le management de la diversité dans les organisations (…)
Jacques Lebraty – Agrégé des Facultés de Droit, Sciences économiques et de Gestion.
« L’universalité sans la différence est aussi totalitaire que la différence sans l’universalité » Michel Meyer, Philosophe. « Manager la diversité » constitue un thème difficile et brulant, deux interrogations permettent de le comprendre : – Le biologiste peut-il agir sur les espèces de manières à ce qu’elles deviennent résistantes aux insectes ? Ils tentent de le faire avec les OGM que certains pays reconnaissent et que d’autres condamnent. Que de controverses à leur propos !…

Les printemps arabes : unité ou diversité ? (…)
Christian Lochon Professeur d’Université – Directeur des études au Centre des hautes études Afrique et Asie Modernes. 1- Le monde arabe : immenses revenus, immense déconvenue. Aucun État arabe n’est en mesure d’échapper à l’explosion des protestations populaires qui secouent toute la région depuis décembre 2010. La répression de ce mouvement par la force ne fait que reculer une échéance qui peut à moyen terme être fatale au Régime qui l’utiliserait…

La diversité dans la domestication des espèces (…)
Patrice Crossa-Raynaud Directeur de recherche INRA honoraire – Correspondant honoraire de l’académie d’agriculture.
Né en 1809, Charles Darwin va suivre des études pour devenir pasteur, comme son père, ce qui ne le tente guère. Un concours de circonstances fait qu’on lui propose, à 21 ans, d’accompagner le commandant Fritz Roy dans un voyage d’exploration de plusieurs années sur un petit vaisseau à deux mats de 242 t, le Beagle…

Diversité et génome(…)
François Cuzin Professeur des Universités – génétique – Membre de l’Institut.
Comme souvent en nos temps de communication médiatique déchaînée, nous avons beaucoup entendu parler du génome, nous annonçant l’arrivée à la connaissance ultime des vivants et de l’humain en particulier. En fait, on sait très peu de ces phénomènes fondamentaux. Plus les progrès scientifiques et techniques s’accumulent et plus on réalise tout ce que l’on ne connaît pas…

La diversité psychique et la santé mentale (…)
Guy Darcourt Professeur Emérite des Universités – psychiatrie – Université de Nice-Sophia Antipolis. La diversité est un concept qui faisait partie du registre de la description et du classement. Il fait maintenant aussi partie du registre de la qualité. Autrefois il était utilisé pour préciser la composition d’un ensemble, en indiquant s’il était homogène ou diversifié. Il correspond aujourd’hui à une valeur. Telle école de management n’a-t-elle pas choisi pour slogan : « Si la diversité fait débat, elle est notre raison d’être. » (Euromed ; Le Point ; 11/02/10). On parle de la nécessité de sauver la diversité, elle est devenue un bien précieux…

Le statut de la femme en Occident, héritage de diverses mythologies (…)
Patrice Crossa-Raynaud Directeur de recherche INRA honoraire – Secrétaire général de l’AEIS Nice.
Les débats actuels sur les inégalités entre les hommes et les femmes concernant leurs salaires ou leurs retraites nous font remonter de proche en proche à des anomalies pas si anciennes. Il a fallu attendre, par exemple : – 1975 pour que l’adultère féminin ne soit plus un délit, – 1965 pour que la femme puisse faire des actes civils sans l’autorisation de son mari, – 1945 pour le droit de vote des femmes en France, réclamé depuis 1911, – 1849 pour la scolarisation obligatoire et gratuite des filles…

Alexis de Tocqueville, ses idées politiques, sa carrière politique, le fond de sa pensée (…)
M. Pierre Gouirand. Alexis de Tocqueville, troisième fils de Hervé-Louis, comte Clérel de Tocqueville et de son épouse Louise de Pelletier de Rosanbo, petite-fille de Malesherbes et fille du Président de Rosanbo, est né à Paris le 29 juillet 1805. Issu d’une vieille famille de noblesse féodale normande dont certains membres avaient participé à la conquête de l’Angleterre et à la bataille de Hastings en 1066 (cf les Clérel à l’époque de la conquête d’Angleterre et leur descendance dans la famille Clérel de Tocqueville par l’Abbé G.A. Simon, Société d’impression de Basse-Normandie, 1936)…

Quel habitat pour nos enfants ? Essai de prospective (…)
Louis Trabu
t, architecte DPLG – Géographe. Depuis près de 25 ans, j’exerce des fonctions qui m’ont amené à avoir un regard attentif et opérationnel sur le logement et, plus généralement, l’habitat. Mon point de vue a toujours été celui d’un généraliste, à la double culture initiale, la culture technique (je suis architecte et la grande famille du bâtiment reste la mienne) et la culture des sciences humaines (je suis géographe et ai toujours été passionné par les aspects sociaux de l’action sur le cadre de vie)..

Le temple égyptien, sa structure et sa théologie : le mythe égyptien (…)
Richard Beaud
, Dominicain, égyptologue. Professeur de philosophie. Structure et théologie du temple égyptien.
Mon but est de vous montrer le lien qu’il y a entre les mythes porteurs de la pensée égyptienne et leur expression dans la structure du temple et les liturgies qui y étaient célébrées quotidiennement et, avec plus de solennité, les jours de fête…

« Y a-t-il une supériorité de la civilisation européenne ? » (…)
Jean-François Mattéi –
Professeur émérite de philosophie – Membre de l’IUF. Le titre de cette conférence est volontairement provocateur, le terme venant du latin provocare qui signifie « appeler à parler ». Cicéron, avocat et homme politique, utilise l’expression provocare ad populum qui signifie « donner la parole au peuple », justement en le provoquant. Pour justifier ce titre, il ne faut pas oublier que la philosophie consiste à provoquer des idées ou des pensées. La vocation de la philosophie est d’être une provocation…

Les paradoxes légers et graves (…)
Philippe Boulanger
Créateur de la revue « Pour la Science ». Pensons au paradoxe du menteur, qui en disant je mens, ne mens pas, mais s’il ne ment pas le menteur dit la vérité et alors, ce disant, il ment mais s’il ment etc. Nous voilà pris dans un maelström neuronal. Le paradoxe contribue à notre bonheur de penser, élément de notre bonheur de vivre. Il nous fait rire de notre incapacité à bien comprendre ou plutôt de notre compréhension de notre propre incompréhension, ou encore de ne pas arriver à comprendre ce que nous ne comprenons pas…

L’euro, crise de croissance ou psychodrame ? (…)
Jean-Antoine Giansily
1- La création de l’euro. Je vais, dans cet exposé, vous donner ma position sur l’euro. Elle est évidemment de parti pris puisque ce que j’ai fait pendant toute ma vie politique a contribué à son adoption. En effet, si je ne dois retenir de trente ans de militantisme et dix-huit ans de mandats électifs qu’une seule chose, c’est ma contribution à l’adoption de la monnaie unique. C’est la raison pour laquelle, et vous le verrez dans mon exposé, je suis aujourd’hui consterné, le mot n’est pas trop fort, par les attaques dont l’euro fait l’objet…